Rencontre homme russe London Canada

Chez les Croates, Sandra Mandir termine meilleure marqueuse avec 20 points, rebondeuse avec 6 prises, et passeuse avec 3 passes, de son équipe [ 20 ].

Le paquet "magnat" de Jen McAdam

L'entraîneur tchèque surprend tout le monde en prenant un temps mort pour préparer une action à quelques secondes de la fin alors que ses joueuses mènent de 19 points. Dans la conférence de presse, il explique que ceci n'est pas lié à un manque de respect envers son adversaire, mais pour accentuer le goal-average si plusieurs équipes sont à égalité à la fin de la première phase [ 21 ]. Pour sa troisième rencontre, la sélection américaine est de nouveau privée de Sylvia Fowles , qui souffre d'une cheville endolorie [ 22 ].

Les joueuses turques, alors invaincues, restent au contact en début de rencontre avant que les Américaines n'atteignent la mi-temps avec un avantage de 15 points, grâce à Angel McCoughtry , auteur de 11 points à la pause. Revenues à cinq points, les Turques subissent un 13 à 2 pour finalement encaisser un 26 à 11 lors du dernier quart-temps [ 23 ].

POURQUOI les femmes RUSSES se marient avec des FRANCAIS et pourquoi ca ne marche PAS

La première rencontre de la quatrième journée oppose les deux équipes qui sont toujours sans victoire, l'Angola et la Croatie. Avec 23 points de Ana Lelas et 18 points de Sandra Mandir, la sélection croate gagne sur le score de 75 à 56 [ 24 ] , la meilleure marqueuse angolaise étant Luisa Tomas qui a inscrit 15 points et capté 8 rebonds [ 24 ] , [ 25 ]. Chez les Chinoises, Chen Nan inscrit 19 points. La décision se fait dès le premier quart-temps, les Turques passant un 12 à 0 en fin de celui-ci pour mener 26 à Après deux autres périodes équilibrées, la Turquie creuse l'écart en infligeant un 23 à 12 à son adversaire lors de la dernière période [ 27 ].

La sélection américaine dispute son quatrième match face à la République tchèque. Cette dernière surprend son adversaire en commençant la partie par un 10 à 0, puis parvient à atteindre la fin du premier quart temps en tête avec un avantage de deux points, 26 à 24, grâce à Tina Charles , 16 points et 15 rebonds, Diana Taurasi , 18 points et 4 rebonds, bien aidées par Sue Bird qui délivre 9 passes [ 28 ].

Les Américaines reprennent ensuite à la mi-temps un avantage de 10 points, l'écart se creusant encore lors de la troisième période où les Américaines administrent un 22 à 9 aux joueuses tchèques. La rencontre se termine finalement sur le score de 88 à 61 [ 29 ]. La République tchèque assure sa place pour les quarts de finale en gagnant lors de la dernière journée face à l'Angola sur le score de 82 à 47 [ 30 ]. Les Américaines terminent cette première phase en infligeant sa deuxième défaite consécutive à la Chine, sur le score de à L'écart se fait dans un premier temps dans la deuxième période, que les Américaines remportent sur le score de 30 à 8, puis dans la période suivante, 33 à Celles-ci réalisent 33 passes dans cette partie.

Tennis actualité, classement, calendrier et résultats

Sur le plan personnel, Taurasi inscrit 22 points en moins de 21 minutes et Angel McCoughtry, 16 points, réalise un 8 sur 8 aux tirs [ 32 ]. La Turquie, avec 14 points de Quanitra Hollingsworth, s'assure de la deuxième place du groupe en battant la Croatie sur le score de 70 à 65 [ 33 ]. L' Australie , finaliste en , et , est la favorite d'un groupe réputé difficile avec la présence du Brésil , équipe qui figure régulièrement dans les premières places des compétitions internationales, de la Russie , championne d'Europe en titre, de la France , troisième de ce dernier championnat.

Les deux dernières équipes sont le Canada et le pays hôte, la Grande-Bretagne [ 34 ]. Le Brésil dispute le tournoi avec onze joueuses après l'exclusion du groupe pour des problèmes de comportement de Iziane Castro Marques , joueuse de WNBA , après la date de validation des effectifs [ 35 ]. La première journée voit tout d'abord s'affronter le Canada et la Russie. Après douze ans d'absence du tournoi olympique, les Canadiennes mènent devant les joueuses russes 50 à 40 avec six minutes à jouer avant que ces dernières ne réalisent un 18 à 3 pour gagner sur le score de 58 à 53, avec l'Américaine naturalisée russe Becky Hammon qui inscrit 8 de ses 14 points durant ce passage [ 36 ].

La deuxième rencontre du groupe est déjà décisive pour l'équipe de France qui rencontre l'une de ses rivales pour une bonne place dans le groupe dans l'optique des quarts de finale, l'objectif de chaque sélection étant, en plus de la qualification, d'éviter la quatrième place qui promet une probable rencontre face aux Américaines. L'équipe de France bénéficie de l'apport offensif de sa meneuse Céline Dumerc , 23 points, ce qui est alors son record en équipe nationale, 5 passes et 4 interceptions et seule Française à 10 points ou plus, pour s'imposer sur le score de 73 à 58 [ 37 ] face à des Brésiliennes dont la meilleure marqueuse est Érika de Souza avec 17 points.

Les Australiennes entament la compétition par une victoire 74 à 58 face à la Grande-Bretagne, en partie grâce à son jeu intérieur, avec 18 points de Lauren Jackson , déjà triple médaille d'argent olympique et grande star de l'équipe, et les 10 points de Suzy Batkovic , Liz Cambage inscrivant également 5 points [ 38 ]. Les Australiennes dominent le secteur du rebond avec 32 rebonds défensifs contre 20, les Britanniques captant 17 rebonds offensifs contre 14 à leurs adversaires [ 39 ].

La première rencontre de la deuxième journée oppose les Australiennes aux Françaises. Après un premier quart-temps terminé avec un léger avantage en faveur des Australiennes, les Françaises parviennent à atteindre la mi-temps avec un point d'avance. Après un passage en tête des Australiennes, la France pense avoir remporté la rencontre lorsque Isabelle Yacoubou inscrit un lancer franc qui donne trois points d'avance.

Les Australiennes captent le rebond du deuxième lancer et transmettent à Belinda Snell qui inscrit un tir à trois points du milieu du terrain à la sonnerie pour égaliser [ 41 ]. Lors de la prolongation, les Australiennes privées de Lauren Jackson - 13 points, 6 rebonds en un peu plus de 25 minutes - et Liz Cambage - 12 points, 3 rebonds en 21 minutes, éliminées pour cinq fautes lors du quatrième quart-temps [ 42 ] , s'inclinent sur le score de 74 à Émilie Gomis , avec 22 points dont 14 dans le 3 e quart-temps [ 43 ] , est la meilleure marqueuse française devant Céline Dumerc, Suzy Batkovic étant la meilleure marqueuse chez les Australiennes avec 17 points.

C'est la première défaite de l'Australie depuis lors d'un tournoi olympique face à une équipe autre que les États-Unis [ 43 ]. La deuxième rencontre, qui oppose la Russie au Brésil, est importante dans l'optique de la qualification. Cette rencontre est remportée par la Russie, qui atteint la mi-temps avec cinq points d'avance, avant finalement de s'imposer sur le score de 69 à 59 [ 44 ].

Érika de Souza inscrit 15 points et capte 18 rebonds lors de cette rencontre, la meilleure marqueuse russe étant Evgeniya Belyakova. Ce dernier quart-temps est finalement gagné sur le score de 18 à 12 par les Canadiennes qui remportent la rencontre par 73 à Chez les Britanniques, Natalie Stafford et Johannah Leedham sont les meilleures marqueuses avec 15 points [ 46 ]. Shona Thorburn est de nouveau la meilleure marqueuse canadienne avec 17 points devant Natalie Achonwa , 14 [ 48 ]. Dans l'autre rencontre, Lauren Jackson inscrit 18 points lors de la victoire des Australiennes 67 à 61 face au Brésil.

Les produits

Les Australiennes inscrivent beaucoup de points grâce à leur jeu intérieur, avec également 17 points de Cambage et 11 de Suzy Batkovic [ 49 ]. Pour les Brésiliennes, Karla Costa inscrit 22 points. De son côté, la Grande-Bretagne concède sa troisième défaite en trois rencontres face à la Russie, qui s'impose sur le score de 67 à 61 [ 50 ]. Le fait marquant de la première rencontre de la quatrième journée est le dunk réalisé par Liz Cambage, le premier de sa carrière, mais surtout le premier réalisé par une femme lors d'un tournoi olympique [ 52 ] , [ 53 ].

Il est réussi dans une période où les Australiennes inscrivent un dix à zéro qui leur permet de mener 44 à 33 au cours du troisième quart-temps, après une mi-temps atteinte sur le score de 32 à 30 en faveur des Australiennes. Elles parviennent ensuite à conserver une partie de cet avantage pour s'imposer 70 à L'Australie s'appuie de nouveau sur le jeu intérieur pour alimenter le score, Cambage et Batkovic étant les meilleures marqueuses avec respectivement 17 et 15 points, Jackson ajoutant également 9 points [ 54 ].

Les Canadiennes s'assurent d'une place en quart de finale en remportant une deuxième victoire. Elles s'imposent face au Brésil, qui ne compte toujours aucune victoire, sur le score de 79 à 73 [ 55 ]. Après avoir obtenu un avantage de dix points après le premier quart-temps, puis de quatorze à la mi-temps, les Canadiennes voient les Brésiliennes revenir au score lors de la période suivante, puis prendre un instant l'avantage au début du dernier quart-temps [ 56 ]. Le score est alors serré avant que la Canadienne Courtnay Pilypaitis ne donne un avantage de quatre points grâce à un tir à trois points à 5 minutes de la fin, avantage qui est ensuite conservé jusqu'au terme du match [ 56 ].

Pilypaitis et Kim Smith inscrivent 14 points, les meilleures marqueuses brésiliennes étant Erika De Souza, 22 points, et Clarissa Santos, 21 points [ 55 ]. La dernière rencontre de la journée oppose la Grande-Bretagne à la France. Celle-ci, favorite de la rencontre, obtient sa quatrième victoire après une prolongation obtenue sur un tir à trois points de sa meneuse Céline Dumerc, à cinq secondes de la fin [ 57 ]. Cette dernière est de nouveau décisive lors de la prolongation en inscrivant un deuxième panier à trois points à deux secondes de la fin, panier qui donne la victoire aux Françaises sur le score de 80 à 77 [ 57 ].

Elle inscrit un total de 14 points, les deux meilleures marqueuses françaises étant Edwige Lawson-Wade et Sandrine Gruda avec 16 points [ 58 ]. La Grande-Bretagne, avec quatre défaites, est définitivement privée de quart de finale [ 59 ]. La France termine à la première place de son groupe, terminant cette première phase invaincue après une victoire 65 à 54 face à la Russie [ 60 ]. Après une mi-temps atteinte sur le score de 25 à 21, les Françaises, avec Céline Dumerc qui inscrit 7 de ses 12 points, font la différence dans le troisième quart-temps grâce à un 30 à 13 qui donne un avantage de 21 points avant la dernière période [ 61 ].

Lors de cette période, les Russes réduisent l'écart pour finir à onze points. Céline Dumerc est de nouveau la meilleure marqueuse de l'équipe de France dont toutes les joueuses inscrivent des points. Chez les Russes, Belyakova inscrit 14 points. Les Australiennes prennent rapidement l'avantage sur les Canadiennes, 24 à 10 après le premier quart-temps, avant que ces dernières ne parviennent à réduire le score, puis revenir à deux points, 53 à 55 à quatre minutes de la fin [ 62 ].

Les Australiennes refont la différence en fin de match pour l'emporter sur le score de 72 à 63 [ 63 ]. La dernière rencontre de la journée oppose deux équipes qui ne comptent aucune victoire, la Grande-Bretagne et le Brésil. Cette dernière sélection fait la différence lors du troisième quart-temps où elle inscrit 25 points contre 17 à son adversaire [ 64 ] pour s'imposer finalement sur le score de 78 à Le premier match des quarts de finale oppose les Américaines aux Canadiennes.

Les Américaines prennent l'avantage rapidement pour mener de onze points après le premier quart-temps, puis de vingt-et-un à la mi-temps. La différence s'accentue encore par la suite, 68 à 31 après 30 minutes, puis 91 à 48 au terme de la rencontre, l'écart maximum s'élevant à 49 points [ 65 ]. Chez les Américaines, où onze des douze joueuses inscrivent des points, cinq marquent dix points ou plus, le meilleur score est réalisé par Diana Taurasi qui marque 15 points, avec également 3 rebonds et 4 passes [ 67 ].

Le deuxième match oppose les Australiennes aux Chinoises. Les Australiennes prennent l'avantage dès le premier quart-temps, terminé avec une avance de six points. Les Chinoises reviennent au score grâce à un 7 à 0, puis atteignent la mi-temps avec un point d'avance [ 68 ]. La partie reste serrée lors de troisième période, le plus grand écart étant alors de cinq points. Les Australiennes passent un 8 à 0 au milieu de la dernière période pour prendre un avantage de 10 points.

Tout le direct

Un panier à deux points de Lauren Jackson donne 13 points d'avance à son équipe à 3 minutes de la fin d'une rencontre finalement remportée sur le score de 75 à Jackson devient alors la meilleure marqueuse de l'histoire du tournoi olympique, devant la Brésilienne Janeth Arcain , qui a inscrit points, et l'Américaine Lisa Leslie , désormais troisième avec au compteur [ 69 ] , [ Note 1 ]. Cela porte à neuf le nombre total de personnes en garde à vue, a-t-on appris de source judiciaire. Parmi les cinq nouvelles personnes, figurent deux parents d'élève du collège où travaillait la victime, ainsi que des personnes de l'entourage non familial de l'assaillant.

Ce dernier a par ailleurs bien été identifié comme un jeune homme de 18 ans d'origine tchétchène né à Moscou, selon la source judiciaire. Un missile a touché samedi une zone résidentielle dans la deuxième ville d'Azerbaïdjan, Ganja. Cette frappe intervient quelques heures après que Stepanakert, la capitale de la région séparatiste du Nagorny Karabakh, eut été la cible de bombardements. Bonjour et bon week-end! Merci d'avoir suivi l'actualité de ce vendredi sur notre site. Rendez-vous demain matin. Les cours du pétrole ont reculé sous le poids des doutes sur la demande et dans l'attente de la prochaine réunion des ministres de l'Opep, lundi.

Le plat pays est fortement touché par la deuxième vague. Le gouvernement a annoncé vendredi la fermeture prochaine des cafés et restaurants pour quatre semaines. Un couvre-feu sera instauré de minuit à cinq heures. Le télétravail devient la règle. Le chef de l'Etat doit y échanger avec les enseignants de l'établissement. Les Etats-Unis ont franchi le cap des 8 millions de cas détectés de Covid depuis le début de la pandémie, selon le comptage de l'université Johns Hopkins, qui fait référence.